Je, d'un accident ou d'amour

Publié le par Gwalarn

"Depuis, ma pensée se désordre. Mon langage se confusion. D’un commencement comme ça. Je voiture Adèle jusqu’à la gare de l’Est, elle se départ chez elle, distance d’ici. Bien trop lointain. Elle m’amour, je l’énormément, mais elle s’en retour. A trois centaines de kilomètres."

Un texte court, touchant et poétique. Ecrit sans verbes, remplacés ici par des noms, des adverbes, des adjectifs, et pourtant d'une grande fluidité. Une magnifique déclaration d'amour, douce et renversante ...

"Plus rien d’importance depuis cette fille sur une chaise verte du jardin du Luxembourg, voiliers miniatures et lecture de poche. Instinctivement, je pas vers elle et lui paroles futiles. Le soleil d’abord, la chaleur ensuite. McEwan enfin."

Je, d'un accident ou d'amour
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article