Dédicace d'Yvon Rochard : Pierre-Yvon Trémel « Un cœur à l'ouvrage »

Publié le par Gwalarn

Samedi 18 février à partir de 16h00

Pierre-Yvon Trémel « Un cœur à l'ouvrage »

Paotr an dachenn e oa Pierre-Yvon, un Tregeriad penn-kil-ha-troad deuet a-benn da lakaat da vezañ degemeret, er bodadoù ma oa dilennet enne, ar soñjoù a oa tost ouzh e galon. Stag e oa ouzh an dud, ouzh e sevenadur, ouzh e yezh. Maer Kawan etre 1971 ha 2006 betek e varv, is-prezidant Kuzul an Departamant e-pad triwec'h vloaz, prezidant ar Gumuniezh Kumunioù Kreiz-Treger, eil-prezidant Pastell-Vro Treger-Goueloù, kannad e-pad ur rummad, senatour adalek 1998, Pierre-Yvon Tremel a zo bet un den a-bouez evit buhez politikel Bro-Dreger hag ivez hini Aodoù an Arvor. Gant youl ha kalon e klaske bodañ an holl nerzhioù pouezusañ evit lakaat Treger ha Goueloù da vezañ ur vro brav bevañ enni, ur vro ma toujer d'hec'h endro, d'he sevenadur, d'he yezh, d'hec'h ekonomiezh ha d'an dud o chom enni.

Pierre-Yvon Trémel n’a pas 25 ans quand il est élu, en 1971, maire de sa commune natale : Cavan. Il l’est toujours quand il décède brutalement le 29 juin 2006. Pendant trente-cinq ans, il se consacre avec une formidable énergie à l’action politique, aux multiples mandats que lui confient les électeurs. Il sera conseiller général de 1979 à 2004, député de 1988 à 1993, sénateur de 1998 à sa mort.
Aux côtés du président Charles Josselin, il est au conseil général des Côtes-d’Armor l’homme de la décentralisation qu’il met en œuvre avec conviction. Il plaide et agit pour la promotion de la langue et de la culture bretonne, comme pour l’engagement fort du département auprès de l’En Avant de Guingamp. Mais Pierre-Yvon Trémel est d’abord l’homme d’un territoire, le Trégor. Il œuvre infatigablement à en promouvoir les ressources dans l’esprit du développement local en mobilisant l’énergie créatrice des élus et du riche tissu associatif. Il le connaît intimement, partage le sens de l’humour, de la fête qui caractérise ses concitoyens.
Homme de terrain, de dialogue, de consensus exigeant, le professeur d’économie qu’il sera jusqu’en 1988 est un pragmatique qui croit aux vertus de la démocratie représentative. Attentif à ses concitoyens, scrupuleux dans l’usage des deniers publics, il vit mal le discrédit croissant dans lequel sombre la classe politique.
S’il maintient scrupuleusement l’expression de sa foi chrétienne dans la sphère privée, son action politique s’inspire largement de valeurs évangéliques qu’il concilie sans peine avec ses convictions socialistes.

Dédicace d'Yvon Rochard : Pierre-Yvon Trémel « Un cœur à l'ouvrage »

Yvon Rochard a exercé le journalisme en Bretagne, dans la presse écrite, durant une quarantaine d’années. A ce titre, il contribue régulièrement à la revue ArMen. Il a également enseigné le journalisme à l’IUT de Lannion et à l’Institut d’Etude politique de Rennes. Il est aussi l’auteur d’un ouvrage sur le grand procès mené par les élus bretons à la suite du naufrage de l’Amoco Cadiz.
 

Publié dans Rencontres, Dédicace, Kerjava

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article