Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

dedicace

Rencontre avec Eric Plamondon

Publié le par Gwalarn

 

Partager cet article
Repost0

Dédicace de Xavier Müller

Publié le par Gwalarn

À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc.
Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus.

Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population.

De quel virus s’agit-il ?
Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?

Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité.

Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ?
Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?

Un cauchemar planétaire

 

Partager cet article
Repost0

Dédicace de Pascal Millet

Publié le par Gwalarn

 

La campagne au bord de la mer.

Une jeune femme, accompagnée d'une petite fille, arrive une nuit et squatte la maison d'un peintre. La gamine est muette, dit pourtant des choses à travers les pages d'un cahier, dit surtout qu'elle a tué sa mère en la poussant dans l’escalier…

Jusqu'au premier mot est un huis clos violent qui emprunte aux contes et se termine là où s'envolent les âmes.

Ancien guide aux baleines et rédacteur pour le ministère de l'Environnement canadien, Pascal Millet est auteur de nouvelles, de romans noirs (éd. XYZ, Les 400 coups, Liv'Editions…) et de livres pour la jeunesse (Boréal). Plusieurs sont traduits en anglais et en espagnol. Derniers romans parus : Amour de louve chez Boréal junior (2017), Sayonara (2016) et Le Cueilleur de rêves (2016) aux éd. Sixto, Morgane Mafia – Locus Solus, 2017

Partager cet article
Repost0

Dédicace d'Erwan L'Eléouet

Publié le par Gwalarn

 

Publié dans Dédicace, Rencontres, Fayard

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec Colette Renault-Besnard

Publié le par Gwalarn

Jeudi 20 décembre

de 10h30 à 13h00

En ce début d’automne, Lisi, expatriée à Oran rentre en Bretagne pour l’enterrement de sa mère qu’elle n’a pas revue depuis plus de 10 ans. Au village, la vie a peu changé et l’accueil qu’on lui réserve est plutôt maussade. Les bouches se ferment. Mais que lui reproche-t-on?
Les fantômes de son enfance l’assaillent. Elle va tenter de comprendre les liens qui l’unissaient à sa famille.
Trente ans après la fin de la guerre d’Algérie, elle perce enfin les mystères qui ont déterminé sa vie. Partagée entre déterminisme et libre arbitre, d’ici ou de là-bas, Lisi veut retrouver la paix pour continuer à avancer.

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec Frédéric Paulin

Publié le par David

“ Khaled sort de l'appartement en adressant un sourire qu'il veut plein d'amour à ses parents. Il sait qu'il va bientôt devoir les quitter pour toujours. Lorsque l'on s'engage sur la voie du Djihad, il n'y a pas de retour en arrière possible. 

Algérie, 1992. Après l’annulation des élections remportées par
le Front islamique du salut, une poignée de généraux,
les « janviéristes », ont pris le pouvoir. L’état d’urgence est déclaré, les islamistes pourchassés ont pris les armes. Le pays sombre dans une violence sans précédent…
Tedj Benlazar, agent de la DGSE, suit de près les agissements
du tout-puissant Département du renseignement militaire, le sinistre DRS qui tire toutes sortes de ficelles dans l’ombre. Alors qu’il assiste à l’interrogatoire musclé d’un terroriste, Tedj apprend l’existence de camps de concentration où les islamistes seraient parqués dans des conditions inhumaines. En fouinant plus avant, il met au jour des liens contre-nature entre le DRS et les combattants du GIA. Quel jeu jouent donc les services secrets avec les terroristes ? Les massacres quotidiens sont-ils l’oeuvre des uns ou des autres ? Ou d’une instrumentalisation diabolique des seconds par les premiers ? Benlazar acquiert la certitude que les généraux sont prêts à tout pour se maintenir au pouvoir. Et la dernière phase de leur plan va commencer : exporter le chaos par-delà la Méditerranée, pour forcer la France à soutenir leur croisade anti-terroriste. Tedj parviendra‑t‑il à réunir assez de preuves pour convaincre sa hiérarchie avant
que l’horreur ne s’invite à Paris ?


Chronique des heures sombres de l'Algérie des années 90, un texte brillant qui se lit comme un roman d'espionnage....

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec François Roux

Publié le par Gwalarn

« La guerre, certains en meurent et d’autres en vivent. »

Tandis que l’Amérique est en train d’élire Trump, les Wilson se battent dans les vastes prairies du Dakota transformées par l’exploitation providentielle du gaz de schiste. Ils se battent contre le cynisme des géants pétroliers qui intoxiquent leurs champs et leur eau, contre la résignation de ceux qui ont accepté de se laisser acheter et empoisonner.

Brillant chroniqueur de notre époque, François Roux, l’auteur de Bonheur national brut, place son nouveau roman sous le signe de la rupture. Rupture qui fend la terre et la coupe des hommes qui y vivent et l’exploitent. Rupture qui oppose le monde de la nature et celui de l’industrie. Rupture au sein de la communauté.

Remarquable radiographie des États-Unis d’aujourd’hui, Fracking raconte notre société, sa colère et sa violence.

Partager cet article
Repost0

Dédicace d'Yvon Le Men

Publié le par Gwalarn

Samedi 22 septembre  de 16h à 18h

Yvon Le Men sera en dédicace à la librairie à l’occasion de la parution de son dernier recueil de poésie, Un cri fendu en mille.

Yvon Le Men est une figure de proue de la poésie en Bretagne. Depuis son premier livre, Vie (1974), écrire et dire sont les seuls métiers de ce poète. « L’écriture, c’est la solitude et l’absence. La scène, c’est la présence, le partage. J’ai besoin de ces deux chemins ». Il fait ainsi partager sa passion au plus grand nombre, dans les salles de spectacles ou au festival Étonnants Voyageurs où il programme des poètes du monde entier. 

C'est en 2015, aux éditions Bruno Doucey qu' il publie Une île en terre  premier recueil d’une trilogie intitulée Les continents sont des radeaux perdus.  Le deuxième recueil de cette trilogie, Le poids d'un nuage, paraît en janvier 2017, et le troisième, Un cri fendu en mille, vient de rejoindre les table et vitrines  des (bonnes) librairies.

 

Partager cet article
Repost0

Dedicace de Brigitte Barbulée

Publié le par Gwalarn

La Trégorroise Brigitte Barbulée dédicacera ses deux livres publiés aux éditions Édilivre.

Samedi 28 juillet à partir de 15h00

« Mes chaussettes ont une âme », est « le récit drôle, touchant et parfois insolite d’une femme avide de liberté, de nature et de beauté, partie marcher sur le chemin de Compostelle sans savoir vraiment les raisons de ce choix… »Son second livre, intitulé « L’Étrang’elle », raconte la vie mouvementée et le cheminement amoureux parfois mystérieux d’une femme étrange. Ici, la biographie rejoint la fiction. « Et si l’âme d’une morte s’emparait de celle d’une enfant à naître, cherchant à infiltrer le mal en elle dès sa naissance… Parviendra-t-elle à résister ?

Dedicace de Brigitte Barbulée
Partager cet article
Repost0

Dédicace de Thomas Geha

Publié le par Gwalarn

« Nombreuses sont les histoires que l’on raconte sur la mer d’Os. Aucune ne doit être crue. Toutes peuvent être vraies. »

Thomas Geha est né en 1976 en Bretagne. Libraire le jour, il écrit la nuit nouvelles et romans, pour petits et grands, dans tous les genres que compte l’Imaginaire. On lui doit, entre autres, le cycle post-apocalyptique Alone et le diptyque du Sabre de Sang, tous deux disponibles aux éditions Critic. 
Avec Des sorciers et des hommes, l’auteur nous livre un roman de fantasy sombre, cru et cynique où seul l’humour, omniprésent, se révèle aussi noir que les motivations de ses deux protagonistes – deux antihéros –, pour qui la fin justifie toujours les moyens. Ils vont découvrir bien malgré eux qu’il faut parfois passer à la caisse...

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>