Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

Réseau(x)

Publié le par Isabelle

Après Instinct sa précédente trilogie dans laquelle il parlait de métamorphoses, Vincent Villeminot s'empare cette fois des réseaux sociaux.
Nous sommes en 201., un futur très proche de notre époque. Les réseaux sociaux se sont multipliés sur la toile et l'un d'eux semble se détacher du lot et être très prisé notamment par les adolescents : le DreamKatcherBook (DKB). Sur le DKB, on y parle de soi, de sa vie et on peut également y déposer ses rêves sur My Dark Places, la partie nocturne du DKB.
Sixie, une adolescente de 15 ans, plutôt solitaire souffre de troubles du sommeil depuis plusieurs années et a pris l'habitude de poster les cauchemars qui hantent ses nuits sur le DKB. Mais son véritable cauchemar commence lorsqu'elle reçoit une vidéo dans laquelle un de ses rêves est mis en scène, servant de support à un meurtre. Commence alors pour le lecteur une plongée passionnante au cœur des réseaux sociaux, où tout le monde semble ami avec tout le monde, où mode réel et monde virtuel se  côtoient jusqu'à n'en faire qu'un seul. Tout le monde semble manipuler tout le monde et Sixie se trouve embarquée dans une histoire qui la dépasse complètement. Vincent Villeminot tisse la toile de ce thriller époustouflant et avance les pions de chaque protagoniste avec le talent d'un joueur d'échecs qui pense et réfléchit tous ces coups. Parmi la dizaine de personnages en scène, qui manipule qui et qui est manipulé ? Qui tire les ficelles ? Chacun avance masqué derrière l'anonymat bien pratique d'internet et des pseudos.
Le résultat est un roman foisonnant, haletant et totalement bluffant dont il est très difficile de de se détacher !

Resau-x-.JPG

Vincent Villeminot - Réseau(x) - Nathan 16,90 €
Ajouter ce titre à votre panier : cliquer ici ou sur la couverture.

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Un jour j'irai chercher mon prince en skate

Publié le par Isabelle © Page des Libraires n° 161 août-septembre 2013

Comment faire quand on a quatorze ans et qu'on aimerait bien embrasser son premier garçon, sans pour autant jouer les potiches de contes de fées ? C'est tout le dilemme de Fred ! Et si la solution finalement, c'était simplement de ne rien faire et d'être soi-même ?

Fred a quatorze ans et a décidé d'oublier les bêtises que l'on raconte dans les contes de fées sur les gentilles princesses qui attendent docilement leurs princes charmants. Elle se doute qu'avec son look de garçon manqué, son allure sportive et ses jeans troués, elle n'a de toute façon aucune chance d'accrocher un prince charmant à son skate-board ! Donc pas question pour elle de se déguiser en vraie fille, jupette, chaussures à talons, maquillage et tout le tintouin puis de prendre un air mystérieux et détaché. Elle décide d'être une « célibre » : une célibataire qui assume son choix. Hors de question pour elle, clame-t-elle, de sortir avec un garçon avant le lycée. Il va lui falloir être forte et résister à son irrésistible envie d'embrasser un garçon. Pour tenir, une seule solution, sauter sur son skate, filer au skate park et se concentrer sur ses figures ! Pourtant, cet été-là, tout va changer. Pour la première fois, toute la famille de son père se réunit dans la maison de famille en Normandie au chevet de son grand-père mourant. Fred y fait la connaissance de Diane, la petite sœur de son père, dont personne ne parle jamais et qui s'avère être aussi sa marraine. Entre Fred et cette jeune tante rebelle , le courant passe tout de suite. Grâce à elle, Fred va rencontrer Jérémy au skate park et tomber amoureuse.

Jo Witek dont les deux derniers romans chez Actes Sud Junior « Rêves en noir et Peur express » étaient des thrillers assez noirs, s'amuse visiblement à prendre le contre-pied des contes de fées classiques. Fred est drôle, indépendante, rebelle et possède un sens de la répartie à faire fuir les princes charmants susceptibles de se présenter...enfin pas tous ! Un roman décapant et réjouissant sur les émois de l'adolescence et les premières fois, qui donnerait volontiers envie de (re)tomber amoureux !

Un-jour-j-irai-chercher-mon-prince-en-skate.gif

Jo Witek - Un jour j'irai chercher mon prince en skate - Actes Sud Junior (Romans Ados) - 11€
Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture.

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Le loup qui mangeait n'importe quoi

Publié le par Isabelle © Page des libraires n°161 août-septembre 2013

C'est une histoire qui commence par « Il était une fois... » L'histoire en vers et en rimes d'un loup qui n'a pas mangé depuis longtemps et se réveille un beau matin avec une faim énorme qui lui déchire les entrailles. Il se résigne à sortir pour chercher sa pitance, bien décidé à faire bombance. Il croise la route d'une brebis égarée, chassée de son troupeau à cause de ses rots sonores. Le loup un brin moqueur, la gobe sans hésitation, ignorant qu'il va hériter de son effroyable travers. Sa digestion terminée, notre loup rencontre un vieux cochon péteur, un petit garçon mangeur de crottes de nez et des jumelles. Lorsque finalement le loup, qui n'en finit pas de roter, de péter et manger ses crottes de nez, tombe sur l'écrivain rimeur responsable de tous ses maux, que pensez-vous qu'il fit afin que cesse toute cette vilaine affaire ?
Manu Larcenet à l'illustration et Christophe Donner au texte et à la rime, nous offrent un album rigolo qui parle de rots et de pets.
Les enfants vont adorer !


loup-qui-mangeait-n-importe-quoi.jpg

Manu Larcenet/Christophe Donner - Le loup qui mangeait n'importe quoi - Mango - 14,50 €

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Crimes et jeans slims

Publié le par lsabelle

Adélaïde Manchec, Adé pour les intimes, a quinze ans. Pour échapper à la cruauté d'une bande de filles du lycée qui ne supportent pas les premières de la classe, celles qui écoutent les profs sans montrer d'ennui et qui ne s'habillent pas selon leurs critères branchés, elle décide de faire partie de la bande des "pouffes". Grâce à la complicité de sa grand-mère, elle complète petit à petit la panoplie de la "parfaite pétasse". Tous les matins, Adélaïde passe se changer chez son aïeule, qui habite tout près (c'est drôlement pratique !) et se déguise en Adé, "la reine des Pouffes", la pire de toutes !

Tout se passe plutôt bien jusqu'au jour où un tueur en série commence à sévir sur la ville. Dénonçant les moeurs dépravées de certaines adolescentes, il élimine une à une les « amies » pouffes d'Adé. Cette dernière, aidée par son petit frère et un camarade de classe plutôt mignon, commence alors à mener sa propre enquête. Son tour d'être la cible de ce détraqué approche...finalement, le tueur ne sait pas qu'elle est une fausse pouffe !

Un thriller très drôle, au ton décalé...à lire dès 13 ans. 

crimes-jeans-slim.jpg

Luc Blanvillain - Crimes et jeans slims - Livre de Poche Jeunesse - 5.90 €

L'ajouter à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture.

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Kiki et Rosalie

Publié le par Isabelle

À la mort de son mari, Rosalie se retrouve toute seule dans son appartement. Elle passe ses journées à regarder la télévision en se ratatinant dans son fauteuil jusqu’au jour où pour la distraire, son fils lui offre le chiot le plus rigolo du monde ! La complicité entre Rosalie et Kiki est immédiate. Kiki grandit, devient un  petit peu encombrant et les voisins commencent à râler ! Mais Rosalie et Kiki s’en moquent et continuent à se bidonner…

Ronan Badel au texte et à l’illustration, ça donne un album hilarant mais aussi une belle leçon de vie et de tolérance.

kiki-et-rosalie.gif
Ronan Badel - Kiki et Rosalie - Sarbacane - 14,90€

L'ajouter à vore panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Le parloir

Publié le par Bleuen

Cette histoire saisissante se déroule au cœur d'une prison et nous plonge dans cet univers à travers une écriture s'attachant à la description matérielle des lieux, au détachement dont font preuve les encadrants, aux rapports, tantôt humains tantôt bestiaux des prisonniers entre eux. Cette histoire est celle d'un jeune homme emprisonné à la suite du meurtre de son beau-père. Devenu muet à partir de cet événement, chacun cherche à savoir ce qui s'est réellement passé, son silence étant pour certains la preuve irréfutable de sa culpabilité, tandis qu'il est pour d'autres l'illustration d'un choc psychologique encore inconnu... Tout au long de la lecture, le lecteur se fait une idée des faits, des raisons de ce silence et de la véracité des actes exposés... Les quelques mots de la fin permettent de résoudre l'énigme et de découvrir chaque chose sous un angle nouveau..

Un excellent roman  à conseiller plutôt aux lecteurs avertis dans la mesure où certaines scènes sont violentes et reflètent la dureté de la vie carcérale...

Parloir.jpg
Eric Sanvoisin - Le parloir - Gründ - 8,95 €

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Dans la nuit blanche et rouge

Publié le par Isabelle © Page des Libraires n°155 Août- Septembre 2012

Début 1917, à Petrograd, capitale de la Russie, la jeune comtesse Tsvetana Kolipova a 17 ans. La Russie est en guerre contre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie ; une guerre qui dure et à laquelle le peuple et les soldats qui partent au front ne comprennent rien. Dans cette Russie épuisée, où le peuple a faim, la révolte commence à gronder. Les premières émeutes lancées par les bolcheviks sont violemment réprimées par la police. C'est dans ce contexte, que Tsvetana découvre que son père, décédé quelques années plus tôt, avait une double vie et qu'elle a une demi-sœur, Natacha, dont elle ne sait rien. Sans se poser de questions, elle part à sa recherche, en compagnie de Roman Vrabec, un jeune homme qui, lui, court après une mystérieuse bague, et dont elle tombe éperdument amoureuse.
Des salons dorés de Petrograd, aux montagnes de l'Oural en passant par la Sibérie, dans cet empire russe qui vacille, les deux jeunes gens vont se perdre, se chercher, se retrouver, au long d'un roman au souffle épique.

 

dans nuit blanche rouge

 

Jean-Michel Payet - Dans la nuit blanche et rouge - Les Grandes Personnes - 18 €

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Fugue traversière

Publié le par Isabelle © Page des Libraires n°155 Août- Septembre 2012

 

 

Julien avait un frère aîné, Nicolas. Nicolas avait deux ans de plus que lui. Nicolas est mort, fauché par une voiture dont le conducteur était ivre au moment de l'accident. Les parents de Julien, anéantis par le drame se recroquevillent sur eux-mêmes et se réfugient dans leur douleur. Le silence s'abat sur la maison où les parents en oublient presque qu'ils ont un deuxième fils. Julien n'en peut plus de vivre aux côtés d'un fantôme et de parents qui ressemblent de plus en plus à des zombies. Le matin où son père n'arrive même plus à se lever pour l'emmener au collège, il décide d'agir. Il saute dans un train, direction Marseille, avec pour seul bagage sa flûte traversière. À son arrivée, un jeune homme, lui porte secours face à une bande qui tente de le racketter. Abdallah est sans papiers et va prendre Julien sous son aile, partageant son squat avec lui. Julien peu à peu se construit et fait son deuil.
Sur un sujet ultra sensible, Jean-Luc Luciani signe un roman d'une très grande sobriété.

fugue traversiere

Jean-Luc Luciani - Fugue traversière - Oskar - 12,95€

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couveture !

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

La liste de la haine

Publié le par Isabelle©Page des Libraires n°151 Janvier-Février 2012

C'était une liste, juste une liste débutée à l'issue d'une mauvaise journée. Une mauvaise journée de plus. Personne ne devait mourir. Pourtant, six personnes sont mortes, d'autres ont été blessées plus ou moins grièvement parce-que, ce jour-là Nick a ouvert le feu, prenant pour cibles les personnes de la liste.

 

Le 2 mai 2008, Valérie Leftman 16 ans, arrive au lycée avec son petit ami Nick Levil, lorsque ce dernier sort un pistolet et ouvre le feu sur des élèves dans la cafétéria du lycée. Valérie tente de s'interposer pour faire arrêter le carnage et sauver une élève que Nick met en joue. Elle prend une balle en pleine cuisse. Nick se donne la mort juste après. Grièvement blessée, elle passe la fin de l'année scolaire et l'été, à l'hôpital puis chez elle. Elle apprend très vite que tout est parti d'une liste qu'elle avait commencé à dresser dans un carnet, un jour où tout allait de travers, pour évacuer ses frustrations. Dans cette liste hétéroclite de gens et de choses qu'elle détestait, se trouvait pêle-mêle des noms de camarades de classe, l'algèbre, les problèmes de couple de ses parents, les devoirs...Cette liste, elle l'a partagée un jour avec Nick et peu à peu, ils l'ont complétée. Leur histoire d'amour a réellement débuté à ce moment-là. Nick et Valérie, les deux parias du lycée, victimes de moqueries et de brimades. À la rentrée de septembre, Valérie doit retourner au lycée et affronter le regard de ceux qui la tiennent non pas pour une victime mais pour une coupable. Hate list n'est pas à proprement parler un livre sur une fusillade dans un lycée mais bel et bien l'histoire de Valérie, ce qu'elle fait pour surmonter le drame et continuer à vivre malgré tout. Elle tente de rassembler les pièces du puzzle et de répondre à la montagne de questions qu'elle se pose. Pourquoi n'a-t-elle rien vu venir ? Comment cette liste, qui semblait anodine a-t-elle servi de point de départ à la folie de Nick ? Est-elle réellement coupable ? Complice ? Doit-elle admettre une part de culpabilité et demander pardon ? Peut-elle encore avoir sa place dans l'après fusillade ? Pourra-t-elle un jour oublier Nick ? Aidée par le psychiatre qui la suit, elle avance à tâtons, pense qu'elle n'aura jamais la force et est à deux doigts de renoncer à plusieurs reprises. Une aide inattendue viendra pourtant d'une de ses camarades de classe qui faisait partie de la liste de la haine. Cette main tendue qu'elle va tout d'abord refuser puis mettre du temps à accepter, l'aidera à répondre à bien des questions et se reconstruire. Hate List fait partie de ces romans noirs qui peuvent déranger ou mettre mal à l'aise mais dont la narration est si bien conçue qu'on le lit presque en apnée, de façon compulsive. Un de ces romans qui ne laissent pas indifférent et dont on se souvient.

Hate list

Jennifer Brown - Hate list - Albin Michel collection Wiz -15€

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Céline Alexandre

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

La piste de l'ours

Publié le par Isabelle ©Page des Libraires n°150 décembre 2011

Le nouveau roman d'Hélène Montardre entraîne le lecteur dans les Pyrénées, sur les traces d'une adolescente qui n'est pas prête d'oublier la rencontre qu'elle va y faire.

 

Jeune fille solitaire, Lucie vit seule avec sa mère à Paris. La colo d'été dans les Pyrénées, ce n'est pas franchement son choix mais pas moyen d'y couper. Sa mère lui a assuré qu'il n'y aurait aucun de ses camarades de classe. Au terme d'un voyage de nuit en train, elle débarque sur un quai de gare au petit matin. Et là, horreur ! Jérôme ! Le garçon qui a empoisonné son année scolaire avec ses sarcasmes et ses vantardises...la dernière personne au monde qu'elle souhaitait croiser au cours de cet été. Lucie est bien décidée à ne pas le laisser lui gâcher des vacances qui n'ont déjà rien de bien réjouissant à ses yeux. Au fil des jours, Lucie participe un peu en traînant les pieds aux activités de la colonie et dès qu'elle le peut, elle s'isole avec un bouquin, construisant une bulle protectrice autour d'elle. Mais elle ne peut toutefois pas se soustraire à la randonnée de deux jours en montagne prévue en fin de séjour. Alors qu'elle est restée à l'arrière avec Jérôme, les deux adolescents se perdent. Ils passent la nuit dans une grotte où ils ont trouvé refuge et au matin une rencontre pour le moins inattendue va bouleverser leur vie...l'ours, insaisissable, est là dans une clairière devant leurs yeux.

  premier matin

  Hélène Montardre - Le premier matin - Gründ Poche, 6,50€

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>