Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

Les 13 Trésors

Publié le par Tiffany

Tanya a un don. Depuis son enfance elle a la capacité de voir des êtres féeriques. Ces créatures d’un autre monde la tourmentent et la mettent en garde de ne jamais dévoiler son don de double-vision. Ce secret devient de plus en plus lourd au fil des années et sa mère ne supporte plus ses bizarreries. Suite à une énième dispute, Tanya est envoyée pour l’été dans le manoir de sa grand-mère, Florence, une femme sévère et froide qui n’a jamais manifesté le moindre intérêt pour sa petite-fille.

Ce manoir est situé près d’une inquiétante forêt infestée de féeriques, d'où il semblerait que des promeneurs aventureux ne soient jamais ressortis. Sur place, la jeune fille se lie d’amitié avec Fabian, un scientifique en herbe. Tous les deux ne tardent pas à comprendre qu’il règne un mystère pesant dans la région. On parle d’étranges enlèvements et plus particulièrement d’une disparition qui semble directement liée à la famille de Tanya : celle de Morwenna Bloom.

Que s’est-il passé cinquante ans plus tôt ? Une chose est sûre, dans cette histoire il ne faut pas se fier aux apparences.

Un roman qui tient en haleine grâce à un secret bien gardé. 

Un conseil ? A ne surtout pas lire la nuit !


treize-tresors.jpg
Michelle Harrisson - Les treize Trésors - Bayard, coll. Millézime - 11,90 €

Traduit de l'anglais (GB) par Danièle Darneau

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Ma mère est un gorille (et alors?)

Publié le par Tiffany

A l’orphelinat des Mimosas, on compte cinquante et un enfants. Pour l’inspection, et pour la directrice madame Gerb, obsédée par l’ordre et la propreté, c’est un de trop. Alors lorsqu’une femme mal fagotée débarque dans une vieille voiture bonne pour la casse, désireuse d’adopter un enfant, l’occasion est trop belle. L’heureuse élue pour cette maman hors norme sera Johanna.

Un choix qui n’est pas du tout du goût de l’orpheline ! Elle voulait une maman avec un beau chignon, qui sente bon et qui soigne ses petits bobos avec un œil bienveillant. Elle se retrouve avec une brocanteuse ayant un penchant pour le désordre et qui possède une vision particulière du ménage et de l’hygiène en général. Cependant Johanna va vite découvrir qu’il ne faut pas se fier aux apparences et qu’une maman gorille vaut bien toutes les mamans du monde.

Une histoire pleine d’humour, de tendresse et de rebondissements. Un conte des temps modernes qui fait taire bon nombre de préjugés.

ma-mere-est-un-gorille.jpg
Frida Nilsson - Ma mère est un gorille (et alors ?) - Bayard, coll. Estampille - 11,90 €
traduit du suédois par Ludivine Verbèke

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Les enquêtes d'Hector Krine tome 2

Publié le par Par Isabelle©Page des Libraires n°149 novembre 2011

Nous avions découvert Hector Krine lors de sa première enquête dans les bas-fonds de Londres, peuplés de créatures surnaturelles, les Grouillants.

Dans ce deuxième tome, il est engagé par le directeur d'un grand théâtre pour enquêter sur des vols visant les spectateurs pendant les représentations, sans que personne n'ait pu surprendre le voleur. Ses investigations le mènent sur les traces d'un homme invisible et d'un dangereux vampire qui pourrait être responsable d'assassinats violents visant des membres importants de l'état. Chez les Grouillants, soupçonnés de ces meurtres, la révolte gronde. Pour compliquer le tout, Matthew, le fils de Krine se rebelle et prend le parti des Grouillants. C'est dans ce contexte qu'Hector, qui doit aussi déjouer un complot contre la Reine Victoria, se retrouve face à son pire ennemi : Brachislavich.

Stéphane Tamaillon mène son récit tambour battant, sans laisser au lecteur le temps de reprendre son souffle. C'est brillant, intelligent et on attend la suite !

Krine-2.jpg

Stéphane Tamaillon - Krine T2 L'affaire Jonathan Harker - Gründ 14,90 €

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

La fille qui chante

Publié le par Isabelle©Page des Libraires n°148 Octobre 2011

Auteur de romans policiers pour adultes, Pascal Basset-Chercot a aussi publié des histoires dans le magazine Je Bouquine. Avec Les Chants interdits il signe un roman pour ados, fort et original.

Ce jour-là, Laure s'est attardée dans l'animalerie où elle rend régulièrement visite à Gabs, un perroquet du Gabon. Le petit animal avait conquis la jeune fille dès la première fois où elle l'avait vu et elle s'y était attachée, communiquant avec lui par le chant. Laure a une voix particulière lorsqu'elle chante, une voix claire et très aiguë. Ce jour-là, elle rate le dernier train qui doit la ramener de sa pension à chez elle. Omar Bamadaud, chauffeur et homme à tout faire de la pension Saint Gémond, la reconduit au pensionnat et décide de prendre la route du col plutôt que la voie rapide. Dans la montée du col, le vieux minibus rend l'âme, obligeant Laure et Omar à poursuivre leur ascension à pied. C'est au beau milieu d'un val totalement perdu et sauvage qu'ils entendent le son régulier et totalement incongru d'un tam-tam. Des choses étranges surviennent alors : sur leur route, ils croisent un chat, un coq et d'autres animaux qu'Omar Bamadaud a tués au cours de sa vie. Ce jour-là, tous les animaux, au son des tam-tams ont décidé de se révolter et de se venger des hommes. Calmement et méthodiquement, ils sortent des maisons, des abattoirs, des élevages, des zoos et envahissent la ville de Bermane. Réfugiée dans l'hôpital avec Omar, Laure fait la connaissance de Silvère un garçon malade qui est persuadé que Laure détient un pouvoir. La jeune fille qui ne pense qu'à rejoindre sa famille, sauve ses compagnons en poussant un cri suraiguë qui fait fuir des singes qui les attaquaient. Les autorités, dépassées par les événements envoient l'armée et évacuent la population. La ville devient un vrai champ de bataille. Laure, Silvère et Omar trouvent refuge chez Molka, un savant qui accueille chez lui des Borundés, une tribu qui commande les animaux par le chant. Laure a réellement un don mais elle ne le sait pas encore.

Aucun temps mort dans ce roman passionnant ; le récit est dense et tient le lecteur en haleine jusqu'au point final de cette incroyable histoire.

Fillle-qui-chante.jpg
P.B. Chercot - Les chants interdits Tome 1 La fille qui chante - Gründ 14,90 €

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Saba Ange de la Mort

Publié le par Isabelle©Page des Libraires n°147 Septembre 2011

Saba a 16 ans. Elle vit à Silverlake, région asséchée et régulièrement balayée par de terribles tempêtes de poussière, avec Lugh son frère jumeau, sa petite sœur Emmi et son père. Toute trace de civilisation a disparu et l'ère des Destructeurs, dont il ne reste quasiment rien, est terminée depuis longtemps. Sa vie va basculer un jour de tempête : quatre cavaliers surgis de nulle part enlèvent Lugh et tuent son père. Sans son frère, Saba ne sait pas comment vivre et jure qu'elle le retrouvera coûte que coûte. Après avoir laissé Emmi chez une amie de sa mère, elle part avec pour seul compagnon, Néro, son corbeau apprivoisé. Sa petite sœur qui ne supporte pas d'être mise à l'écart, la rattrape. Saba, qui n'a jamais appris à lire et à écrire se révèle être une battante rusée, dotée d'un incroyable instinct de survie. L'écriture est âpre, sans fioritures, et le récit des aventures de Saba (qui ressemble à bien des égards à la Katniss de Hunger Games) mené tambour battant, se lit d'une traite.

saba.jpg
Moira Young - Les chemins de poussière T01 Saba, Ange de la Mort - Gallimard Jeunesse - 18€
Traduit de l'anglais par Laetitia Devaux

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

(RE)PLAY !

Publié le par Tiffany

Benjamin a dix-sept ans, presque dix-huit, et pour lui c’est l’année de tous les changements. Plus vraiment ado, mais pas encore adulte il doit jongler entre son dossier d’admission post-bac, ses dissertations de philo, sa passion pour la musique rock et ce vide immense qui le hante depuis que les Frontlights se sont séparés.

Ah pardon ! Vous ne connaissez peut-être pas les Frontlights ?

Frontlights c’est le nom du groupe de rock dont faisaient partie Benjamin, son âme frère Mathieu et son pote Maxime  Et puis comme il fallait une chanteuse, il y a eu Clara. Le groupe s’est vite transformé en lieu de rivalités, parce que évidement Mathieu et Benjamin sont amoureux fou de cette fille à la voix cassée, simple et fascinante. La musique a peu à peu laissé place à une grande souffrance, celle de voir son meilleur ami avec la fille de ses rêves. Dans ces conditions, toucher une guitare ça n’a plus aucun sens.

Et puis Clara est partie. Le vide quoi.

Mais depuis quelques jours la rumeur court au lycée que Franck Ménard, rédacteur en chef du journal de musique le plus lu en France, juré d’une émission de téléréalité et accessoirement producteur de deux grands groupes de rock les plus en vue du moment, va venir assister à des représentations de groupes amateurs, à la recherche de « pépites ».

Il est temps pour Benjamin de rassembler un à un les morceaux de son passé, même si cela ravive quelques anciennes rancunes et des souvenirs douloureux.

En gros, c’est le moment ou jamais d’avoir la rock attitude !

-re-play.gif
Jean-Philippe Blondel - (RE)PLAY! - Actes Sud Junior - 10 €

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

« Être Fedeylin, c'est accepter »

Publié le par Isabelle © Page des Libraires n°244, mars 2011

 

Fedeylins nous plonge dans un monde fantastique, unique et original. Dès les premières lignes, le lecteur ne peut être qu'en totale empathie avec un héros très attachant.

Cahyl est un petit bonhomme appartenant au peuple des Fedeylins, petits êtres ailés hauts d'une quinzaine de centimètres. Les Fedeylins vivent au bord d'une mare, au sein d'une société organisée en castes. Ils reçoivent à la naissance une marque qui décide de leur future caste et de leur destin. Cahyl comme tous ses congénères, naît au terme d'une gestation de cinq ans dans une bulle, sur la mare de ponte. À l'éclosion de sa bulle chaque Fedeylin doit regagner la rive. Cahyl se serait noyé sans l'intervention de Glark, un gorderive. Les gorderives, sorte de batraciens armés et belliqueux, vivent de l'autre côté de la mare et respectent avec leurs voisins un pacte de non-agression vieux de trois cents ans. Le monde tranquille de Cahyl, où tout est planifié et organisé, s'effondre lorsqu'il prend conscience qu'il n'a pas été marqué. Son destin n'étant pas tracé, il est différent des autres Fedeylins et ne pourra pas trouver sa place parmi eux. Abasourdi par cette découverte, Cahyl n'aura alors de cesse de trouver des réponses à ses questions. Pour ce faire, il devra partir...
Fedeylins est un extraordinaire et envoûtant roman d'aventure, qui pose les questions que tout lecteur est susceptible de se poser.


Fedeylins.jpeg

 

A paraître : tome 2 en octobre 2011, tomes 3 et 4 en 2012

Nadia Coste- Fedeylins T1 Les rives du monde - Editions Gründ- 18€

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti

Publié le par Isabelle © Page des Libraires n°135 janvier/février 2010

 

Evie a 15 ans en 1947. Elle vit à New York, lorsque Joe son beau-père, rentre de la guerre. Elle est protégée, maintenue dans l'innocence de l'enfance par sa mère, la belle Beverley, à qui elle aimerait tant ressembler. Un soir, après un coup de fil qui semble l'ennuyer, Joe décide décide sur un coup de tête de partir en vacances à Palm Beach, en Floride. La famille s'installe dans un des rares hôtels encore ouverts en cette arrière saison et se lie d'amitié avec un couple. L'arrivée de Peter, un ancien compagnon de régiment de Joe, va troubler la sérénité du groupe. Joe ne semble pas ravi de cette intrusion. Evie, pressée de grandir, touchée par l'attention que lui porte Peter, en tombe amoureuse. On pressent un drame, des secrets inavouables, Judy Blundell a construit une histoire noire remarquable où l'intrigue, intelligement tricotée, se dénoue au rythme de la perte des illusions d'Evie.

Ce-que-j-ai-vu.gif
Judy Blundell - Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti - Gallimard, Pôle Fiction 6,60 €
traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Cécile Dutheil de la Rochère

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Les malheurs de Millie Plume

Publié le par Isabelle

Londres 1876 : Millie Plume est abandonnée dès la naissance à l'hôpital des Enfants-Trouvés puis placée dans une famille d'accueil à la campagne. Turbulente, pleine de vie, Millie grandit dans l'insouciance et l'amour de sa famille adoptive sans pour autant cesser de penser à l'identité de sa vraie mère. Qui peut-elle bien être ? Pourquoi l'avoir abandonnée ? Un jour qu'elle s'est échappée en compagnie d'un de ses frères pour assister à la représentation d'un cirque de passage dans son village, elle a un véritable coup de foudre pour Mme Adeline l'écuyère... C'est elle sa mère, elle en est sûre ! Elles se ressemblent et ont la même chevelure rousse flamboyante. Mais le bonheur de la jeune Millie est de courte durée puisqu'à six ans, elle est ramenée à Londres, à l'orphelinat, pour recevoir une éducation qui fera d'elle une bonne à tout faire. Le lieu est austère, les règles très strictes... Trop strictes pour la bouillonnante Millie qui est punie plus souvent qu'à son tour. Il en faut cependant plus pour entamer son moral et sa bonne humeur. Elle jure de ne jamais oublier sa famille d'accueil, et surtout son grand frère Jem qui a promis qu'il serait là pour elle lorsqu'elle sortirait de l'orphelinat. L'histoire racontée à la première personne rend le récit encore plus fort... On rit, on pleure en même temps que Millie, tout en tremblant pour elle. Jacqueline Wilson trace le portrait d'une petite fille intelligente, vive et bigrement attachante, dans un style résolument moderne pour un roman qui se passe à l'époque victorienne.

Wilson-Millie.jpg

Jacqueline Wilson - Les malheurs de Millie Plume - Gallimard Jeunesse 13,50€
traduit de l'anglais (GB) par Cécile Dutheil de La Rochère

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

A comme Association

Publié le par Isabelle © Page des Libraires, n°140, octobre 2010

Un univers, deux auteurs, deux héros

A comme Association ou la rencontre de deux auteurs phares de la littérature jeunesse, Pierre Bottero et Érik L'Homme, pour créer une série fantastique. Un univers commun, une organisation secrète qui gère la cohabitation entre Normaux et Anormaux, mais à chacun son héros, sa personnalité et son ton.

Jasper est agent stagiaire au sein de l'Association. Il a 16 ans, le goût des vêtements sombres et joue de la cornemuse dans un groupe de rock. Recruté pour ses dons en matière de magie, il ne se sépare jamais de sa besace qui contient tout le bric-à-brac nécessaire à la réalisation de ses potions. Pas sportif pour deux sous, roi du jeu de mots foireux, à son grand désespoir il n'intéresse pas les filles mais est fortement intéressé par Ombe, autre jeune stagiaire recrutée récemment par l'Association. Ombe a 18 ans, c'est une solitaire passionnée de moto. Elle préfère une bonne grosse bagarre à la magie, quant à la discrétion recommandée par ses employeurs, le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas son fort ! Son don ? Elle est quasiment incassable ! De plus, elle ne supporte pas Jasper... Être agent stagiaire au sein de l'Association n'est pas un boulot de tout repos et les deux jeunes gens sont envoyés directement sur le terrain pour mener leur première mission. Jasper enquête sur un trafic de drogue chez les vampires. Armé d'une bombe lacrymogène au jus d'ail il se lance sur les traces de Fabio, un vampire visiblement drogué jusqu'aux yeux. De son côté, Ombe doit neutraliser une bande de gobelins qui remettent en cause un accord signé cinquante ans auparavant. Ils revendiquent un territoire qu'ils considèrent comme un lieu de culte et sur lequel un lycée a été bâti...une mission qui nécessite une grande discrétion puisque pour 99,99% de la population, les gobelins n'existent pas !

Le projet initial devait comporter 13 volumes il y en aura finalement 8. La disparition brutale de Pierre Bottero, qui avait écrit deux tomes, a modifié la donne. Fort du soutien de son éditrice et de celle de P. Bottero, Érik L'Homme continue l'aventure seul. Une décision pas du tout facile à prendre précise-t-il. Il a été forcé de réduire la série « en choisissant de coller au plus près à la réalité puisque Ombe, le personnage de Pierre, disparaît à partir du cinquième tome...»

   

A comme Association 1 A comme Association 2

 

Érik L'Homme -  Tome 1 : La pâle lumière des ténèbres / Pierre Bottero, Tome 2 : Les limites obscures de la magie, Gallimard jeunesse/ Rageot éditeur, à partir de 12 ans - 9,50€

  Entretien avec Erik L'Homme : A comme Association

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>