Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature etrangere

Ils savent tout de vous

Publié le par David

Snowe, un flic chargé de faire régner l’ordre dans une petite ville du Michigan, se découvre, en arrêtant un junkie, le pouvoir surprenant de lire dans les pensées des gens. Depuis, les interpellations et les enquêtes prennent un tour beaucoup plus positif pour la police. Fait étrange, Brooks Denny, prisonnier dans le couloir de la mort, a aussi ce don, ce qui le rend invincible au poker et lui permet d’accumuler de coquettes sommes sur son compte de la prison. Cela n’a pas échappé au pouvoir fédéral, qui envoie un agent, la jolie Terry Dyer, pour le rencontrer. Bizarrement, Brooks n’a pas accès aux pensées de la jeune femme… À l’issue de leur entretien, Terry propose à Brooks un alléchant marché : l’accompagner à l’ONU pour aider une négociation entre un chef d’État africain et le gouvernement américain. En échange, il aura la vie sauve. C’est sans doute trop beau pour être vrai, mais Brooks tente le coup… Jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il est manipulé et s’enfuie. Le FBI n’a pas d’autre choix que d’appeler Snowe, le flic extralucide, à la rescousse…

Iain Levison nous entraîne dans un de ces suspenses dont il a le secret. À travers le destin inattendu, tantôt drôle, tantôt tragique, de ses personnages, il dénonce la manipulation et la surveillance des citoyens aux plus hauts niveaux de l’État, et, comme toujours, les dérives de la société américaine.

Tonique et mordant !

Iain Levison - Ils savent tout de vous - Liana levi, coll. Piccolo - 10€

Partager cet article
Repost0

Abécédaire des pépites en poche

Publié le par Gwalarn

B...comme Alan Bennett avec "La reine des lectrices" chez Folio. : imaginer la reine d'Angleterre qui tombe subitement amoureuse de la littérature, au point de délaisser ses fonctions. 
Cocasse et savoureux comme une bonne tasse de thé !

 

Partager cet article
Repost0

Abécédaire des pépites en poche

Publié le par Laura

Trop de livres, trop de choix et d'histoires...que cela vous tourne la tête au point d'être incapable de faire un choix. Et bien c'est pour cela que nous sommes là. Tout au long de ces prochaines semaines, découvrez l'alphabet des (petites) pépites littéraires. De courts romans à tout petits prix !

Commençons par le commencement !

 

A ... comme Tchinghiz Aïtmatov avec Djamilia en collection Folio.

 

 

Dépaysement garanti au sein du Kirghizistan pendant la seconde guerre mondiale. C'est à travers les yeux d'un enfant que nous assistons à l'amour naissant entre un homme et une femme. Poétique et poignant !

 

 

Partager cet article
Repost0

J-10....

Publié le par David

Partager cet article
Repost0

Calendrier de l'Avent 2016 !!

Publié le par David

Au cas où vous auriez besoin de quelques idées pour aider le Père Noël..... ^^

Partager cet article
Repost0

Neverhome

Publié le par Gwalarn

Emmanuelle vous parle d'un de ses coups de coeur de la rentrée littéraire : Neverhome, de Laird Hunt, publié chez Actes Sud.

C'est sur Chérie FM.

A vos écouteurs !

Partager cet article
Repost0

Les lois de la frontière

Publié le par Philippe

Adolescent issu de la petite bourgeoisie, le jeune Ignacio Cañas se voit brusquement rejeté de sa bande d’amis. Pour gagner un peu d’argent de poche, il travaille le soir dans une salle de jeu vidéo, où surgit un soir la bande menée par le très charismatique Zarco et par Terre, la plus belle fille qu’il ait jamais vue. Zarco, Terre et ceux qui les suivent viennent des quartiers pauvres de la ville de Gérone, dans le coin des préfabriqués, de l’autre côté de la frontière invisible qui sépare les bas quartiers du reste de la ville. La rencontre de Cañas, Zarco et Terre est-elle fortuite ou provoquée ? Ignacio est-il assimilé ou est-il manipulé ? Son surnom de « Binoclard » est-il affectueux ou méprisant ? Fascination, amour, amitié, doutes : les relations sont d’emblée ambiguës. Quoiqu’il en soit, Cañas est entraîné par la bande dans ses mauvais coups, de plus en plus risqués et fructueux, jusqu’à l’accident...

20 ans plus tard, Cañas est devenu un avocat reconnu et se voit contacter par Terre afin d’assurer la défense de Zarco, multirécidiviste et prisonnier très médiatique. Les rôles ont changé, l’ancien leader est proche de l’épave, le « Binoclard » a « réussi » et Terre est toujours Terre, qui va et vient sans jamais dire où ni quand.

Les frontières sont des limites mais aussi des lieux de transition, de changement et les lois qui les régissent sont complexes et souvent implicites. Frontières géographiques et sociales entre quartiers, frontière linguistique entre Catalan et Castillan, frontière temporelle car Franco vient de mourir mais l’Espagne n’est pas encore une démocratie, entre l’adolescence et l’âge d’homme...

Troublant, troublés, les personnages de Javier Cercas promènent avec bonheur le lecteur dans leurs relations par delà toutes ces frontières.

Les lois de la frontière
Javier Cercas - Les lois de la frontière- Actes Sud - 23€

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici.

Partager cet article
Repost0

Certaines n'avaient jamais vu la mer

Publié le par Bleuen

"Certaines n'avaient jamais vu la mer" est une oeuvre magnifique où l'écriture en polyphonie s'inscrit dans la mémoire du lecteur comme un son infini. Cette histoire, où s'immiscent de multiples vies aux destins parallèles, est celle de jeunes femmes qui ont délaissé l'univers naturel et modeste de leur campagne japonaise pour le continent américain, sur lequel leur étaient promis de beaux jeunes hommes pouvant leur apporter amour et vie simple, loin des durs labeurs champêtres qui composaient alors leur quotidien.
Julie Otsuka se fait la porte-parole de ces femmes aux espoirs déçus, aux corps et âmes brisés par des rapports humains et culturels malheureux, de ces histoires véritables ayant eu pour cadre un siècle de guerres...

certaines jamais vu la mer


Julie Otsuka - Certaines n'avaient jamais vu la mer - 10/18 - 6,60 €
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Carine Chichereau

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Partager cet article
Repost0

Victus

Publié le par Philippe

Viré des carmélites pour conduite de corbillard en état d’ivresse (certes le corbillard était volé), le catalan Marti Zuviria se voit offrir une dernière chance au château de Bazoches, le repère du grand Vauban. Il y  apprend l’art de la poliorcétique, l’art de la construction et du siège des places fortes, bref il devient ingénieur militaire. L’Europe est alors en guerre pour la succession au trône d’Espagne et Marti s’engagera (ou sera engagé !) dans les deux coalitions pour finir par le terrible siège de Barcelone.

Victus est un roman à la véracité historique presque totale. Par la grâce de Sanchez Piñol le grand déchirement entre Castille et Catalogne, auquel toute l’Europe prête la main, est dépeint sans manichéisme. Tous les personnages sont complexes, pleins de contradictions ou à plusieurs facettes. Ainsi le héros principal, Marti, ingénieur froid, antihéros, se laisse-t-il régulièrement emporter par la passion, se met dans des situations impossibles et combat héroïquement.

Deux des demandes les plus fréquentes faites aux libraires sont un roman historique et un livre drôle. Avec Victus, on a un formidable roman historique, ou l’on ne s’ennuie pas une seule ligne. Et en plus, il est très souvent drôle  ! De l’histoire, des sentiments, de la passion et de l’humour, alors merci Sanchez Piñol.

victus.jpg
Albert Sanchez Pinol - Victus, Barcelone 1714 - Actes Sud - 28€
Traduit de l'espagnol par Marianne Millon

L'ajouter à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture.

Partager cet article
Repost0

Certaines n'avaient jamais vu la mer

Publié le par Bleuen

"Certaines n'avaient jamais vu la mer" est une oeuvre magnifique où l'écriture en polyphonie s'inscrit dans la mémoire du lecteur comme un son infini. Cette histoire, où s'immiscent de multiples vies aux destins parallèles, est celle de jeunes femmes qui ont délaissé l'univers naturel et modeste de leur campagne japonaise pour le continent américain, sur lequel leur étaient promis de beaux jeunes hommes pouvant leur apporter amour et vie simple, loin des durs labeurs champêtres qui composaient alors leur quotidien.
Julie Otsuka se fait la porte-parole de ces femmes aux espoirs déçus, aux corps et âmes brisés par des rapports humains et culturels malheureux, de ces histoires véritables ayant eu pour cadre un siècle de guerres...

certaines-n-avaient-jamais-vu-la-mer.png

Julie Otsuka - Certaines n'avaient jamais vu la mer - Phébus - 15 €
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Carine Chichereau

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>