Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ecroulage d'étagère dans le rayon BD.

Publié le par Librairie Gwalarn

Partager cet article
Repost0

Un jour j'irai chercher mon prince en skate

Publié le par Isabelle © Page des Libraires n° 161 août-septembre 2013

Comment faire quand on a quatorze ans et qu'on aimerait bien embrasser son premier garçon, sans pour autant jouer les potiches de contes de fées ? C'est tout le dilemme de Fred ! Et si la solution finalement, c'était simplement de ne rien faire et d'être soi-même ?

Fred a quatorze ans et a décidé d'oublier les bêtises que l'on raconte dans les contes de fées sur les gentilles princesses qui attendent docilement leurs princes charmants. Elle se doute qu'avec son look de garçon manqué, son allure sportive et ses jeans troués, elle n'a de toute façon aucune chance d'accrocher un prince charmant à son skate-board ! Donc pas question pour elle de se déguiser en vraie fille, jupette, chaussures à talons, maquillage et tout le tintouin puis de prendre un air mystérieux et détaché. Elle décide d'être une « célibre » : une célibataire qui assume son choix. Hors de question pour elle, clame-t-elle, de sortir avec un garçon avant le lycée. Il va lui falloir être forte et résister à son irrésistible envie d'embrasser un garçon. Pour tenir, une seule solution, sauter sur son skate, filer au skate park et se concentrer sur ses figures ! Pourtant, cet été-là, tout va changer. Pour la première fois, toute la famille de son père se réunit dans la maison de famille en Normandie au chevet de son grand-père mourant. Fred y fait la connaissance de Diane, la petite sœur de son père, dont personne ne parle jamais et qui s'avère être aussi sa marraine. Entre Fred et cette jeune tante rebelle , le courant passe tout de suite. Grâce à elle, Fred va rencontrer Jérémy au skate park et tomber amoureuse.

Jo Witek dont les deux derniers romans chez Actes Sud Junior « Rêves en noir et Peur express » étaient des thrillers assez noirs, s'amuse visiblement à prendre le contre-pied des contes de fées classiques. Fred est drôle, indépendante, rebelle et possède un sens de la répartie à faire fuir les princes charmants susceptibles de se présenter...enfin pas tous ! Un roman décapant et réjouissant sur les émois de l'adolescence et les premières fois, qui donnerait volontiers envie de (re)tomber amoureux !

Un-jour-j-irai-chercher-mon-prince-en-skate.gif

Jo Witek - Un jour j'irai chercher mon prince en skate - Actes Sud Junior (Romans Ados) - 11€
Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture.

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Le Bloc

Publié le par David

Jours d'émeutes urbaines en France. Les journaux télévisés affichent le nombre de morts en temps réel à l'écran façon téléthon pendant que le gouvernement aux abois négocie ministères et secrétariats d'état avec le Bloc, mouvement politique d'extrême droite. Une nuit de pourparlers pendant laquelle nous découvrons deux personnages clés du parti nationaliste.

Antoine Maynard, d'abord. Etudiant brillant, intellectuel rebelle devenu une plume du Bloc. Il est  l'amant d'Agnès Dorgelles, nouvelle dirigeante du parti mais aussi fille de Rolland Dorgelles, fondateur du Bloc et connu pour ses dérapages oratoires fréquents.
Stanko, ensuite. Compagnon d'arme d'Antoine à Coëtquidan puis pendant les opérations coup de poing du parti, cet ancien skin est devenu le patron du service d'ordre du Bloc. Il est aujourd'hui sous le coup d'une condamnation "définitive" de la part de son propre camp, un "sacrifice" inévitable pour ne pas écorner l'image d'un parti à l'histoire sulfureuse mais bientôt au pouvoir.

Les deux hommes nous racontent leurs parcours respectifs, leur rapport au Bloc, et donc l'histoire du Bloc lui-même.
On croise dans ce roman tous ceux qui ont participé à l'histoire de l'extrême droite française, de Brasillach à l'OAS en passant par Occident, on revit les élections municipales du sud de la France, les dissensions internes, les scissions, et même la  "dédiabolisation" du parti.

Dérangeante, parfois brutale, la lecture de
 cette remarquable  politique fiction fait froid dans le dos alors que la prochaine campagne électorale débute à peine...

Le blog de Jérôme Leroy

le-bloc.jpg

Jérôme Le Roy - Le Bloc - Folio Policier - 7,20 €
L'ajouter à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture.

Publié dans Polar

Partager cet article
Repost0

Une part de ciel

Publié le par Emmanuelle

Le nouveau roman de Claudie Gallay ? Un bijou ! Dans une tonalité assez proche des Déferlantes, mais à la montagne et sous la neige, il ravira les zélateurs d’une des plus talentueuses romancières contemporaines de l’intime.

Début décembre, suite au message aussi énigmatique que fantasque de son père qu’elle n’a pas revu depuis des mois, Carole est de retour pour quelques semaines dans sa vallée natale, dans le massif de la Vanoise. Sur le quai de la gare, point d’accueil paternel mais son frère aîné et sa sœur cadette avec qui elle a un peu coupé les ponts. En quelques jours, Carole redécouvre le village où elle a grandi, renoue plus ou moins des liens avec les gens du coin, au bar ou à l’épicerie. Mais, surtout, elle attend inlassablement des nouvelles du père qui n’en donne aucune. Pourtant, l’attente est pour chacun l’occasion de reprendre contact et de s’apprivoiser à nouveau. Chacun, à sa façon, vit cette attente contrainte comme un processus lent et nécessaire de révélation. A soi comme aux autres. Car pour cette fratrie, revenir sur le passé et ses ombres, c’est faire la lumière sur le présent et éclairer aussi sans doute l’avenir de leurs relations. C’est découvrir petit à petit à nouveau des sentiments profonds et la tendresse fraternelle. 
Roman de l’attente et des regrets, mais aussi roman des possibles, ce roman célèbre le retour à soi, et aux siens, le droit et la liberté pour chacun d’avoir sa ‘part de ciel’. Roman d’atmosphère au dénouement final léger et cruel, il est aussi touchant que Les Déferlantes, aussi rugueux que L’office des vivants, aussi sensible que Seule Venise.
 

Une part de ciel
Claudie Gallay - Une part de ciel - Actes Sud - 22 €
Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Partager cet article
Repost0

Le loup qui mangeait n'importe quoi

Publié le par Isabelle © Page des libraires n°161 août-septembre 2013

C'est une histoire qui commence par « Il était une fois... » L'histoire en vers et en rimes d'un loup qui n'a pas mangé depuis longtemps et se réveille un beau matin avec une faim énorme qui lui déchire les entrailles. Il se résigne à sortir pour chercher sa pitance, bien décidé à faire bombance. Il croise la route d'une brebis égarée, chassée de son troupeau à cause de ses rots sonores. Le loup un brin moqueur, la gobe sans hésitation, ignorant qu'il va hériter de son effroyable travers. Sa digestion terminée, notre loup rencontre un vieux cochon péteur, un petit garçon mangeur de crottes de nez et des jumelles. Lorsque finalement le loup, qui n'en finit pas de roter, de péter et manger ses crottes de nez, tombe sur l'écrivain rimeur responsable de tous ses maux, que pensez-vous qu'il fit afin que cesse toute cette vilaine affaire ?
Manu Larcenet à l'illustration et Christophe Donner au texte et à la rime, nous offrent un album rigolo qui parle de rots et de pets.
Les enfants vont adorer !


loup-qui-mangeait-n-importe-quoi.jpg

Manu Larcenet/Christophe Donner - Le loup qui mangeait n'importe quoi - Mango - 14,50 €

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Publié dans Jeunesse

Partager cet article
Repost0

Certaines n'avaient jamais vu la mer

Publié le par Bleuen

"Certaines n'avaient jamais vu la mer" est une oeuvre magnifique où l'écriture en polyphonie s'inscrit dans la mémoire du lecteur comme un son infini. Cette histoire, où s'immiscent de multiples vies aux destins parallèles, est celle de jeunes femmes qui ont délaissé l'univers naturel et modeste de leur campagne japonaise pour le continent américain, sur lequel leur étaient promis de beaux jeunes hommes pouvant leur apporter amour et vie simple, loin des durs labeurs champêtres qui composaient alors leur quotidien.
Julie Otsuka se fait la porte-parole de ces femmes aux espoirs déçus, aux corps et âmes brisés par des rapports humains et culturels malheureux, de ces histoires véritables ayant eu pour cadre un siècle de guerres...

certaines jamais vu la mer


Julie Otsuka - Certaines n'avaient jamais vu la mer - 10/18 - 6,60 €
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Carine Chichereau

Ajouter ce titre à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Partager cet article
Repost0

11 Septembre, le jour du chaos

Publié le par Philippe

Ce jour là nous sommes tous restés des heures devant nos téléviseurs, choqués, abasourdis par ces images répétées d’avions percutant les buildings, par l’écroulement des deux tours cent fois vu, par le pentagone en partie détruit.
Aujourd’hui, dix ans plus tard, un livre nous rappelle cette journée. Nicole Bacharan et Dominique Simonnet nous la font revivre minute par minute. Du petit matin de ce qui aurait du être un jour tranquille pour Georges Bush jusqu’au coucher du soir, ils nous montrent tous les grands acteurs de ce drame. Et dès le début, ce récit toujours fidèle devient un thriller qui nous prend, bien que nous en connaissions l’issue ! Avec fascination, on voit les grands personnages être pris de stupeur, incapables de communiquer les uns avec les autres, puis petit à petit commencer à agir sur la base d’informations incomplètes ou erronées, on voit les plus téméraires prendre des initiatives salutaires qui outrepassent leurs fonctions, on suit les plus roués des conseillers avancer les pions de la future politique du Président … Mais le livre ne donne pas la parole qu’aux grands, il nous met aussi dans les avions avec les appels d’une dignité incroyable des passagers, dans les aéroports où les contrôleurs aériens essaient de mettre de l’ordre dans un ciel en pagaille, dans les escaliers avec les pompiers qui montent et le public qui descend…
 

L’énormité des évènements de cette journée lui confère un caractère d’irréalité, de scénario de fiction. On pourrait justement reprocher à ce livre de pouvoir être lu comme un excellent thriller, sauf qu’ici tout est vrai et qu’il ne faut pas l’oublier en le lisant.

       11-septembre-copie-1.jpg

Nicole Bacharan et Dominique Simonnet - 11 Septembre, le jour du chaos -  Pocket - 7,60 €
Ajouter ce livre à votre panier ? Cliquer ici ou sur la couverture.

Publié dans Essais

Partager cet article
Repost0

Histoire d'un Allemand de l'Est

Publié le par Philippe

Avoir un grand-père lieutenant dans la résistance française puis apparatchik, un autre grand-père pronazi puis procommuniste, une mère tiraillée entre lucidité et idéalisme politique, un père artiste révolté, naître puis grandir en RDA et voir s’ouvrir le mur de Berlin à vingt ans, c’est tout cela que nous raconte Maxim Leo.

De la montée du nazisme à la chute du mur, il nous raconte l’histoire de sa famille dans cette partie de l’Allemagne. Sans complaisance ni amertume, parfois même drôlement,  il nous montre comment chacun essaie de vivre dans cette république « populaire ».


histoire-allemand-est-copie-1.jpg


Maxim Leo - Histoire d'un Allemand de l'Est - Actes Sud, coll. Babel - 8,70 €
Traduit de l'allemand par Olivier Mannoni

Ajouter ce livre à votre panier ? cliquer ici ou sur la couverture.

Publié dans Essais

Partager cet article
Repost0

La confrérie des chasseurs de livres

Publié le par Emmanuelle


De la vie de François Villon, nous savons qu'il fut emprisonné, gracié on ne sait pourquoi et enfin qu'il quitta Paris. A ce moment de de sa vie (1463), nous perdons sa trace. Le roman de Raphaël Jerusalmy commence là où calent les livres d'histoire : il s'amuse avec cet homme illustre et met en avant sa qualité de brigand.

Au XVe siècle, en pleine inquisition, le roi Louis XI doit partager son pouvoir avec l’Église. Villon, emprisonné, reçoit la visite de l'évêque de Paris qui lui propose une alliance avec la couronne contre sa liberté. Le roi a besoin d'un homme cultivé et lettré qui ne soit pas trop regardant avec la loi pour bien des missions ...''littéraires''.
François Villon est l'homme de la situation ! 

Au travers de faits historiques réels et de références biographiques, Raphaël Jerusalmy écrit un superbe roman d'aventures, digne de ceux d'Alexandre Dumas.
Prenez la route avec lui !

confrerie des chasseurs de livres

Raphaël Jerusalmy - La confrérie des chasseurs de livres - Actes Sud - 21 €
L'ajouter à votre panier ? Cliquez ici ou sur la couverture !

Partager cet article
Repost0

Un peu de fun ?!?

Publié le par Librairie Gwalarn

Partager cet article
Repost0