Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

77 articles avec litterature francaise

Rencontre avec Adrienne Yabouza

Publié le par Gwalarn

Adrienne yabouza vit actuellement en Bretagne, où elle bénéficie de l’asile politique. Sa plume, métissée par un français africain local, est incroyablement inventive.

Son roman, La Patience du baobab vient de paraître aux éditions de l'Aube.

« L’amour, c’est pas plus facile que le reste de la vie. C’est vérifiable à vingt ans ou plus, sous les tropiques comme  autour du cercle arctique. Pas parce que c’est chaud ici et froid là-bas. C’est à cause des bâtons dans les roues, sous toutes les latitudes. Trop gros ou trop maigre, ça peut être une cause de bâton dans les roues, comme trop intelligent, trop blanc, trop noir, trop yeux bridés ou cheveux roux, blonds, crépus ; si en plus on compte les bâtons courbés ou à genoux dans l’ombre d’une religion, l’amour, c’est vraiment le parcours du combattant. »

La jeune et jolie Aïssatou nous raconte son histoire. Celle d’une Centrafricaine amoureuse d’un Français. Il s’agit donc maintenant de quitter Bangui pour la Bourgogne…

Partager cet article

Repost0

Rencontre avec Alexandre Seurat

Publié le par Gwalarn

 

L'histoire d'un jeune homme qui a pris pour refuge la maison de vacances de ses parents, en bord de mer, hors saison. C'est peut-être cela sa vie : la sensation d'être toujours hors saison, abandonné depuis l'enfance à un monde flottant et douloureux. Funambule, il se sent entraîné dans une course à l'abîme, à laquelle il ne peut rien.

Mais un billet de train a été déposé sur la table et un taxi commandé. Demain, c'est le jour de la fête des Mères et tout a été organisé pour qu'il retrouve les siens : une petite réception, et aussi un rendez-vous, dont il ne sait rien...

Dans Un funambule, son troisième roman, Alexandre Seurat plonge le lecteur en apnée, dans un monde intérieur sans repères dont on ne sait si l'absence de limites tient à la perception troublée du personnage ou à la violence du monde extérieur.

Comme dans ses deux premiers livres, La maladroite (2015) et L'Administrateur provisoire (2016) aux éditions Le Rouergue, l'auteur poursuit l'exploration des failles familiales et excelle à faire naître de ses phrases dépouillées une émotion à vif.

Partager cet article

Repost0

Rencontre avec Jean--Paul Didierlaurent

Publié le par Gwalarn

Rencontre avec Jean-Paul Didierlaurent à l'occasion de la parution de son nouveau roman La Fissure aux éditions Au Diable Vauvert. Un roman drôle et grinçant. Énergique ! Pour affirmer le bonheur d'être soi.

Avec "La Fissure", son quatrième livre, le ton de Jean-Paul Didierlaurent change quelque peu , bien qu'on  retrouve sous sa plume alerte et gouailleuse des personnages hauts en couleur, de l'empathie, des situations du quotidiens un brin fantasques, etc.  

On y suit les aventures de Xavier Barthoux, dernier représentant d’une entreprise de nains de jardin, qui mène une vie bien rangée entre ses tournées commerciales, son épouse, son chien et sa résidence secondaire des Cévennes. Mais quand il découvre une fissure dans le mur de sa maison, c’est tout son univers qui se lézarde. Animé par une unique obsession, réparer la fissure, Xavier entreprend un périple extrême et merveilleux jusqu'à l'autre bout du monde...

Partager cet article

Repost0

Rencontre avec Grégoire Courtois

Publié le par Gwalarn


Lorsque la BlackJag a été mise en vente, il était évident qu’elle allait révolutionner le marché de l’automobile. Constitué uniquement de matériaux organiques, qui en font pour ainsi dire une voiture vivante, ce nouveau modèle a tout pour plaire. Le prototype qui a servi aux séances de démonstration devant la presse est aujourd’hui revenu en atelier : son propriétaire a disparu. La BlackJag a-t-elle gardé en mémoire des éléments qui permettront de le retrouver ?

Avec Suréquipée, son premier roman de science-fiction, Grégoire Courtois, à la suite de J. G. Ballard ou de Stephen King, s’empare avec brio du mythe moderne par excellence : la relation de l’homme à la machine.

Grégoire Courtois vit et travaille à Auxerre où il s'occupe de la librairie indépendante Obliques. Excellent libraire et grand lecteur, il trouve aussi le temps d'être romancier et dramaturge. Il a publié trois romans aux éditions Quartanier au Québec. Révolution (2011), Suréquipée (2015) et Les lois du ciel (2016, parution en Folio SF en février 2018)

 

Partager cet article

Repost0

Rencontre exceptionnelle !!!

Publié le par Gwalarn

Bonjour, C'est à nouveau la librairie membre du fan club du Goncourt 2017.... Petite précision : Eric Vuillard sera à la librairie à partir de 14h ce vendredi... et repartira vers d'autres aventures à 17h. Alors, vendredi, écourtez la sieste et rejoignez-nous. Assurément, nous allons passer un très bel après-midi tous ensemble !

Bonjour, C'est à nouveau la librairie membre du fan club du Goncourt 2017.... Petite précision : Eric Vuillard sera à la librairie à partir de 14h ce vendredi... et repartira vers d'autres aventures à 17h. Alors, vendredi, écourtez la sieste et rejoignez-nous. Assurément, nous allons passer un très bel après-midi tous ensemble !

Partager cet article

Repost0

Cadeau de Noël !

Publié le par Gwalarn

Cadeau de Noël !

Joie immense !

Eric Vuillard, prix Goncourt 2017 pour son roman épatant "L'ordre du jour" publié chez Actes Sud, sera à la librairie le 5 janvier prochain !

Un joli cadeau de Noël et une belle façon de commencer l'année 2018 ! ❤️☺️

Partager cet article

Repost0

Rencontre avec Maryse Le Roux

Publié le par Gwalarn

Suite à un concours de circonstances, Maryse Le Roux a été amenée à s'intéresser aux acteurs du Mouvement indépendantiste breton, notamment pendant la seconde guerre mondiale . Elle en a donc rencontré un certain nombre, les a interviewés longuement, s'étonnant elle-même d'être tellement "passionnée par des gens dont [elle] n'aimait pas les idées", comme elle le raconte si bien dans ce livre. La plupart de ces rencontres ont eu lieu pendant les années 1990.
Elle a tenté de trouver les réponses aux questions qu'elle se posait alors : qui composait ce milieu indépendantiste avant la guerre ? Qu'avaient fait ces personnes pendant la guerre ? Qu'étaient-elles devenues après ? Comment ces gens ont-ils vécu l'exil ?...

Partager cet article

Repost0

Rencontre avec Erwan Larher

Publié le par Gwalarn

Erwan Larher est romancier. Son nouveau livre : Le livre que je ne voulais pas écrire, paru aux éditions Quidam cet automne, nous n'avions pas  envie de le lire. Car le sujet nous semblait délicat et nous craignions un peu l'effet ''buzz'' médiatique. Et puis, curieux (comme toujours), nous l'avons ouvert, lu, et finalement beaucoup aimé.

Le 13 novembre 2015, Erwan Larher était au Bataclan, comme des centaines d'autres personnes. Blessé par balle, bouleversé, il a repris la plume après moult hésitations pour raconter son bataclan, le pendant et l'après. Avec finesse et  intelligence , son texte oscille entre son histoire et les témoignages de ses proches. Erwan Larher raconte comment tourner la page sans oublier, aller de l'avant, sans peur et sans ressentiment. Résultat ? Son livre est une magnifique ode à la vie, l'amour et à l'humour !

Il n'avait pas envie d'écrire ce livre, nous n'avions pas envie de le lire. Si vous n'avez pas envie de venir le rencontrer , vous pouvez encore changer d'avis ...

Pour l'apéro ^^

Partager cet article

Repost0

Avant l'aube

Publié le par David - Gwalarn

Nouvelle recrue de la Brigade Criminelle, l’inspecteur Marlin se retrouve plongé dans le théâtre d’un monde corrompu où sévit le Service d’Action Civique du général De Gaulle...

Entre deux rasades de whisky et quelques morceaux de jazz, quelques années seulement après la guerre d'Algérie, et la mémoire encore fraîche de la seconde guerre mondiale, plongée brutale (et parfois nostalgique) dans le Paris des années 60, sur fond d'affairisme et de corruption, entre bistrots de quartier, "villes nouvelles" et autoroutes en construction.

Une écriture limpide et étonnement poétique pour un polar remarquable.

Xavier Boissel, "Avant l'aube" aux Editions 10-18

 

Partager cet article

Repost0

Dédicace de Marie-Claire Jacq

Publié le par Gwalarn

En 1967, Marie-Claire Jacq rejoint son époux laotien à Vientiane, dont elle goûte la vie riche et bigarrée. Après l’émerveillement des premiers temps et l’apprentissage de la langue, la jeune femme se retrouve, au gré des mutations de son mari, dans l’ancienne cité royale de Luang Prabang. Se révèle alors un Laos plus secret, sur les bords du Mékong, rempli des bruits de la jungle et des échos de plus en plus rapprochés de la guerre qui sévit au Vietnam.
Récit intime d’une vie d’expatriée, Nostalgie du Mékong dit l’envoûtement et la fascination que suscite le Laos. Complété par le récit de voyages ultérieurs, le livre offre un témoignage sur les mutations qu’a connues le « pays du Million d’éléphants et du Parasol blanc » au cours des cinq dernières décennies.

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>