Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

litterature francaise

Rencontre avec Erwan Larher

Publié le par Gwalarn

Erwan Larher est romancier. Son nouveau livre : Le livre que je ne voulais pas écrire, paru aux éditions Quidam cet automne, nous n'avions pas  envie de le lire. Car le sujet nous semblait délicat et nous craignions un peu l'effet ''buzz'' médiatique. Et puis, curieux (comme toujours), nous l'avons ouvert, lu, et finalement beaucoup aimé.

Le 13 novembre 2015, Erwan Larher était au Bataclan, comme des centaines d'autres personnes. Blessé par balle, bouleversé, il a repris la plume après moult hésitations pour raconter son bataclan, le pendant et l'après. Avec finesse et  intelligence , son texte oscille entre son histoire et les témoignages de ses proches. Erwan Larher raconte comment tourner la page sans oublier, aller de l'avant, sans peur et sans ressentiment. Résultat ? Son livre est une magnifique ode à la vie, l'amour et à l'humour !

Il n'avait pas envie d'écrire ce livre, nous n'avions pas envie de le lire. Si vous n'avez pas envie de venir le rencontrer , vous pouvez encore changer d'avis ...

Pour l'apéro ^^

Partager cet article
Repost0

Avant l'aube

Publié le par David - Gwalarn

Nouvelle recrue de la Brigade Criminelle, l’inspecteur Marlin se retrouve plongé dans le théâtre d’un monde corrompu où sévit le Service d’Action Civique du général De Gaulle...

Entre deux rasades de whisky et quelques morceaux de jazz, quelques années seulement après la guerre d'Algérie, et la mémoire encore fraîche de la seconde guerre mondiale, plongée brutale (et parfois nostalgique) dans le Paris des années 60, sur fond d'affairisme et de corruption, entre bistrots de quartier, "villes nouvelles" et autoroutes en construction.

Une écriture limpide et étonnement poétique pour un polar remarquable.

Xavier Boissel, "Avant l'aube" aux Editions 10-18

 

Partager cet article
Repost0

Dédicace de Marie-Claire Jacq

Publié le par Gwalarn

En 1967, Marie-Claire Jacq rejoint son époux laotien à Vientiane, dont elle goûte la vie riche et bigarrée. Après l’émerveillement des premiers temps et l’apprentissage de la langue, la jeune femme se retrouve, au gré des mutations de son mari, dans l’ancienne cité royale de Luang Prabang. Se révèle alors un Laos plus secret, sur les bords du Mékong, rempli des bruits de la jungle et des échos de plus en plus rapprochés de la guerre qui sévit au Vietnam.
Récit intime d’une vie d’expatriée, Nostalgie du Mékong dit l’envoûtement et la fascination que suscite le Laos. Complété par le récit de voyages ultérieurs, le livre offre un témoignage sur les mutations qu’a connues le « pays du Million d’éléphants et du Parasol blanc » au cours des cinq dernières décennies.

Partager cet article
Repost0

Rentrée littéraire, les choix d'Emmanuelle

Publié le par Gwalarn

Emmanuelle vous propose une présentation (subjective !) de la rentrée littéraire, ses choix, ses coups de coeur et autres lectures....


En bonus track, présentation de "Mon gamin", premier roman publié aux Editions Calmann-Lévy, en présence de l'auteur Pascal Voisine.

Partager cet article
Repost0

Afin que rien ne change

Publié le par David

On le savait, Renaud Cerqueux est un homme aux multiples talents.
Musicien, déjà (de rock (forcément, il est brestois)). Scénariste de BD, aussi. Et mâtin, quels albums ! L’inénarrable « Dérapages », et le non moins truculent « Syndrome de Warhol », avec l' excellent David Cren au dessin (ouvrages qui font naturellement partie du fond indispensable de toute librairie qui se respecte (venez donc, j'en ai)). Traducteur, également. Auteur d'un recueil de nouvelles (fraîches et décalées) sorti en 2016 aux éditions Le Dilettante.

Et voici que paraît « Afin que rien ne change » , au Dilettante, encore.

L’histoire d'un enlèvement et d'une séquestration : Emmanuel Wynne, milliardaire (pas méchant, un chouïa décadent, peut-être , mais bon, il est milliardaire, il ne fait pas vraiment exprès ) se retrouve isolé, enchaîné dans une pièce froide et crasseuse. Sans demande de rançon, d'ailleurs. C'est une expérience, en quelque sorte. Une forme d'apprentissage rapide autour de la notion de Travail, et il va falloir mouiller la chemise...

Huis-clos grinçant, caustique, jubilatoire, plein de révolte et parsemé pile ce qu'il faut de cynisme.
Bref, un cocktail sacrément réussi pour un premier roman !

 

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec Jean-Jacques Chollet

Publié le par Gwalarn


"Le Chant des Secrets" rassemble une cinquantaine de poèmes très largement inspirés par les paysages du Trégor : ils évoquent les villages et les bords de mer, les saisons, les jardins...$

Poésie picturale et musicale, avec des mots choisis pour l'émotion, l'humour et la tendresse, sans oublier d'enfoncer quelques pointes dans la peau dure de notre belle société, et tout cela dans une langue accessible à tous.

Christine Legros, artiste trégoroise, illustre joliment ce recueil de ses dessins poétiques et élégants.

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec Marie Le Gall

Publié le par Gwalarn

C’est l’histoire de deux sœurs que dix-neuf années séparent. La plus jeune bouleverse par sa naissance inattendue la vie de la grande, jeune fille extravagante et tourmentée, victime des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Devenue adulte, la petite raconte la vie de son aînée, sa joie, ses jeux délirants, sa « folie » puis son errance, entre séjours à l’hôpital et brefs retours dans la maison familiale.
Qui est donc cette « étrange sœur » ? De quel mal souffre-t-elle vraiment ? Un doute habite depuis toujours la narratrice, et l’hypothèse formulée à la mort de son aînée sonne comme une révélation et une délivrance.

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec Joëlle Sancéau

Publié le par Gwalarn

Joëlle Sancéau, Joëlle Loeuille à la ville, signe son premier roman aux Éditions du 38. Un roman qui sent bon l’été et les embruns.
Enseignante lannionnaise, son nom n’est pas inconnu dans le paysage lannionnais.  Joëlle Loeuille y a enseigné les lettres modernes pendant
15 ans. Cinq ans au collège Le Goffic, puis 10 ans à Yves Coppens : elle a eu à cœur de transmettre son goût de la littérature à plus de 1500 élèves.

Auteur du blog « les battements de mon cœur » depuis deux ans et demi (400 visiteurs mensuels) où elle chronique ses lectures et participe à des ateliers
d’écriture, elle se lance aujourd’hui dans le grand bain avec la publication de son premier roman, « Plage Sainte-Anne », publié aux éditions du 38.

Persuadée que l’on se relève de chaque épreuve de la vie et que le bonheur se trouve toujours au bout du chemin, son roman « feel-good » est fait pour donner le sourire.
« Plage Saint-Anne », c’est l’histoire de Simon, étudiant carriériste devenu vendeur de chichis le temps d’un été. Au fil de sa tournée des plages des Côtes-d’Armor,
il va faire de nombreuses rencontres, et surtout celle de Louise, mystérieuse jeune femme toujours cachée derrière un livre.
C’est une galerie de portraits que nous offre ce roman. Derrières des noms 100 % bretons (Penhanscoët, Le Doyen..) se cachent des personnages plus complexes qu’il n’y paraît.

Hymne à l’amour et à la Bretagne, ce roman est le compagnon idéal des sacs de plage.

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec Alain Lozac'h

Publié le par Gwalarn

Un cadavre est découvert, lors des travaux de rénovation d'une vieille ferme, dans une vallée à quelques kilomètres de la Côte de Granit rose. "Janine" - son pseudonyme dans la clandestinité -, institutrice en retraite, raconte ce que fut son rôle dans la Résistance. Elle est la seule encore en vie à savoir pourquoi un jeune homme a été enterré à cet endroit en 1944, et qui il est.
C'est l'occasion pour elle d'évoquer, entre autres péripéties, comment elle est devenue un agent de liaison d'un mouvement de résistance, comment elle s'est occupée d'aviateurs alliés en attente de rapatriement vers  la Grande-Bretagne.
On assiste aussi à une sombre affaire - l'assassinat d'un couple de résistant - qui ne sera élucidée que bien des années après la guerre...

Avec ce nouveau roman, Alain Lozac'h poursuit son travail d'écriture. Il est l'auteur reconnu d'une quinzaine de livres sur la seconde guerre mondiale et sur le patrimoine maritime breton.

 

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec Laetitia Arnould

Publié le par Gwalarn

 

Rencontre avec Laetitia Arnould pour son roman "Ronces Blanches et Roses Rouges" inspiré par le conte des frères Grimm, "Blanche-Neige et Rose-Rouge"et publié chez Magic Mirror Editions.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>