Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

77 articles avec litterature francaise

Dédicace d'Yvon Le Men

Publié le par Gwalarn

Samedi 22 septembre  de 16h à 18h

Yvon Le Men sera en dédicace à la librairie à l’occasion de la parution de son dernier recueil de poésie, Un cri fendu en mille.

Yvon Le Men est une figure de proue de la poésie en Bretagne. Depuis son premier livre, Vie (1974), écrire et dire sont les seuls métiers de ce poète. « L’écriture, c’est la solitude et l’absence. La scène, c’est la présence, le partage. J’ai besoin de ces deux chemins ». Il fait ainsi partager sa passion au plus grand nombre, dans les salles de spectacles ou au festival Étonnants Voyageurs où il programme des poètes du monde entier. 

C'est en 2015, aux éditions Bruno Doucey qu' il publie Une île en terre  premier recueil d’une trilogie intitulée Les continents sont des radeaux perdus.  Le deuxième recueil de cette trilogie, Le poids d'un nuage, paraît en janvier 2017, et le troisième, Un cri fendu en mille, vient de rejoindre les table et vitrines  des (bonnes) librairies.

 

Partager cet article

Repost0

Dedicace de Brigitte Barbulée

Publié le par Gwalarn

La Trégorroise Brigitte Barbulée dédicacera ses deux livres publiés aux éditions Édilivre.

Samedi 28 juillet à partir de 15h00

« Mes chaussettes ont une âme », est « le récit drôle, touchant et parfois insolite d’une femme avide de liberté, de nature et de beauté, partie marcher sur le chemin de Compostelle sans savoir vraiment les raisons de ce choix… »Son second livre, intitulé « L’Étrang’elle », raconte la vie mouvementée et le cheminement amoureux parfois mystérieux d’une femme étrange. Ici, la biographie rejoint la fiction. « Et si l’âme d’une morte s’emparait de celle d’une enfant à naître, cherchant à infiltrer le mal en elle dès sa naissance… Parviendra-t-elle à résister ?

Dedicace de Brigitte Barbulée

Partager cet article

Repost0

Le polar de l'été

Publié le par David, Gwalarn

"Le polar de l'été", de Luc Chomarat, édité à l'origine par La manufacture de livres, sort en poche aux Editions Points
Ce n'est pas vraiment un polar. mais c'est drôlement chouette quand même ❤️❤️

Il y a du suspense et un type qui enquête, c'est vrai.
Et ce type n'est ni flic ni détective privé, d'ailleurs (même si des fois il aimerait bien). C'est un écrivain.
Un auteur de polars, en vacances à l'île de Ré et en manque d'inspiration.
Un type qui se verrait bien l'écrire, ce fameux polar de l'été. Genre celui qui se vend à la pelle, pas obligatoirement bon, hein, mais que tout le monde lit sur sa serviette de plage...

200 pages d'un récit à la première personne drôle et intelligent, une réflexion subtile sur la famille, la construction des souvenirs, une sorte de (en)quête intime et caustique, finalement pleine de suspense !

A très vite, donc, bisous

Partager cet article

Repost0

Dédicace de Thomas Geha

Publié le par Gwalarn

« Nombreuses sont les histoires que l’on raconte sur la mer d’Os. Aucune ne doit être crue. Toutes peuvent être vraies. »

Thomas Geha est né en 1976 en Bretagne. Libraire le jour, il écrit la nuit nouvelles et romans, pour petits et grands, dans tous les genres que compte l’Imaginaire. On lui doit, entre autres, le cycle post-apocalyptique Alone et le diptyque du Sabre de Sang, tous deux disponibles aux éditions Critic. 
Avec Des sorciers et des hommes, l’auteur nous livre un roman de fantasy sombre, cru et cynique où seul l’humour, omniprésent, se révèle aussi noir que les motivations de ses deux protagonistes – deux antihéros –, pour qui la fin justifie toujours les moyens. Ils vont découvrir bien malgré eux qu’il faut parfois passer à la caisse...

Partager cet article

Repost0

Rencontre avec Anne Lecourt à la médiathèque

Publié le par Gwalarn

La médiathèque de Lannion et la librairie Gwalarn proposent une rencontre avec Anne Lecourt, auteur de "Les Discrètes: paroles de bretonnes".
L'entrée est libre et gratuite.

La présentation du livre par l'auteur sera suivie d'un échange avec le public et d'une séance de dédicaces.

L’idée de départ était de donner la parole à des femmes ayant vécu en marge de la grande histoire et de montrer comment, à leur manière et sans faire de bruit, elles avaient gouverné leur vie en semant chez leurs filles des désirs de liberté nouvelle. Traductrice de métier, Anne Lecourt a écouté pendant trois années les confidences de « femmes ordinaires » des alentours de Montfort-sur-Meu, puis elle s’est aventurée plus loin en Bretagne, jusqu’à Brest, du côté de Nantes, de Gourin ou de Tréguier. « Je voulais recueillir les témoignages de nos mères, de nos grands-mères, collecter leur mémoire comme une source d’informations future, qui pourrait un jour servir d’étude pour la condition féminine à travers les âges, éclairer l’historien, le journaliste, ou le sociologue que je ne suis pas ». Agnès, Madeleine, Paule et les autres étaient agricultrice, institutrice, femme de chambre, marchande de cochons, patronne de bistro, ouvrière chez Citroën ou femme de marin, toutes nées à la fin des années vingt dans des familles modestes, peu instruites, n’existant que comme « prolongement utilitaire des parents », suffisantes aux titres de « filles de », puis « femmes de ». Au fil des pages, les voici qui se racontent au quotidien, accompagnées par une plume sensible et soucieuse de leur rendre hommage, et qui deviennent, au crépuscule de leur vie, des femmes actuelles, émancipées.

Partager cet article

Repost0

Rencontre avec Raphaël Jérusalmy

Publié le par Gwalarn

Au cœur de l’Inquisition espagnole, on s'y délecte de la rencontre improbable entre un mercenaire à la solde du plus offrant et une poignée de grands bourgeois juifs que leur conversion ne protège pas de la haine antisémite. Contre l'oppression, l'Art est une arme nous dit Raphaël Jérusalmy. Dans ce court roman, à la fois aventureux et historique, il en célèbre la puissance.

 

Toujours avec une verve singulière et une érudition (accessible à tous !) qui nous ont déjà séduits dans ses précédents romans tels que La Confrérie des chasseurs de livres et Sauver Mozart aux éditions Actes Sud. 

 

Diplômé de l’ENS et de la Sorbonne, Raphaël Jérusalmy a fait carrière dans les services de renseignements de l’armée israélienne avant de mener des actions humanitaires puis de devenir marchand de livres anciens à Tel Aviv. Sa venue à Lannion est une excellente nouvelle !

Partager cet article

Repost0

Dédicace de Yann Venner

Publié le par Gwalarn

 

Partager cet article

Repost0

Une fin de semaine en poésie ?

Publié le par Gwalarn

Que diriez-vous de finir une semaine en poésie ?

C'est ce que la librairie Gwalarn vous propose

vendredi 18 mai à partir de 18h00

en vous invitant à rencontrer Philémon Le Guyader, éditeur breton et auteur de poésie.

Il présentera les éditions RAZ, maison d'édition du Finistère dont il est l'initiateur qui publie des auteurs français et étrangers de poésie.

Et quelle poésie ?!

"La poésie qui ne sert à rien, qui est tout, tout et rien à la fois, inutile et pourtant essentielle. Souvent ignorée, raillée, rejetée, méconnue, parfois mythifiée; la poésie. Alors oui, la poésie cela ne sert à rien, rien qu'à nous aider à aimer et à vivre, c'est pour cela que nous la publions.''

Partager cet article

Repost0

Rencontre avec Grégory Nicolas

Publié le par Gwalarn

SAMEDI 5 MAI

A PARTIR DE 16H00

Grégory Nicolas dédicacera Des histoires pour cent ans, son quatrième texte publié aux éditions Rue des Promenades.

Né en Bretagne, Grégory Nicolas réside désormais à Paris où il est enseignant.  

Dans ce nouveau roman, il convoque à la fois l'Histoire, la famille, l'amour et le caractère précieux de la transmission entre générations. Tout en poursuivant l'exploration de thèmes qui lui sont chers : la Bretagne, le vin, le vélo !

Sous l'Occupation, on y rencontre toute une famille. Pierre, à peine sorti de l'enfance traverse la Bretagne à vélo. Perrine paie le prix fort parce qu'elle est trop belle. Marthe et Marcel s'enfuient à pied sous les bombes avec un bébé. Deux générations plus tard, dans un pays en crise, Matthieu, Eve et Marc sont à leur tour confrontés à des situations qui les dépassent. Il leur faudra se montrer à la hauteur de leurs grands-parents héroïques.

Avec un ton décalé et une douceur singulière, Grégory Nicolas nous raconte les histoires transmises de génération en génération, celles qu'on subit, celles qui nous libèrent. Des histoires pour cent ans est un roman sur les héros ordinaires et les liens familiaux.

Partager cet article

Repost0

Dédicace de Guillaume Meurice

Publié le par Gwalarn

Samedi 17 Mars

de 15h00 à 17h00

Cosme ou l’histoire d’un fils d’immigrés espagnols, agrégé de rien, pas même bachelier, qui découvre le Graal de la poésie française : le sens caché du sulfureux et mystique poème de Rimbaud, Voyelles.

Guillaume Meurice le suit, de son enfance dans les rues de Biarritz à cette quête poétique dans son minuscule appartement parisien, en passant par la délinquance des banlieues chaudes de la capitale, un service militaire à décrypter des messages secrets ; le tout entrecoupé d’heures interminables dans différents clubs d’échecs. Cosme, c’est aussi l’amitié chevillée au corps au gré des rencontres, et la passion des mots qu’il dévore dans ses lectures ou qu’il travaille pour sculpter d’improbables sonnets.

Une vie entre passions partagées, infinie solitude, vertiges, long dérèglement des sens. Le récit d’un homme libre. Poète. Voyant?


 

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>